Dossier réalisé lors du cours d’anthropologie durant ma licence.

Les love doll au Japon – Un désir d’humain est un ouvrage publié en 2016 et rédigé par Agnès Giard, anthropologue et journaliste, s’intéressant à la technologie, à la culture populaire et plus récemment à la sexualité japonaise. L’ouvrage présente le phénomène des love doll ラブ ドウル (un wasei eigo, c’est-à-dire, un terme d’origine anglaise) sur le sol nippon. Elle explique que certes, il n’y a qu’une minorité d’individus concernés mais elle met en avant ce qui les relie à savoir, une manière commune de considérer la poupée, ce qui permet au lecteur d’en savoir plus sur l’animisme au Japon et sur la sensibilité des japonais, c’est-à-dire, les moyens par lesquels on peut exprimer de l’amour, de l’attachement.

Ce dossier essaye de répondre à la question suivante : quelles sont les caractéristiques des love doll et à quoi peuvent-elles bien servir ?